Otiorhynchus sulcatus

Otiorhynque de la vigne

Généralités

L’otiorhynque de la vigne, Otiorhynchus sulcatus, est un ravageur de nombreuses cultures ornementales. Il s’attaque, dans les régions tempérées et subtropicales, en particulier aux rhododendrons, cyclamens et azalées, mais également aux fraisiers et autres cultures de petits fruits. Il appartient à la famille des Curculionidés.

Cycle de développement et caractères morphologiques de l'otiorhynque de la vigne

Le cycle de développement de l’otiorhynque de la vigne comprend le stade œuf, 6 ou 7 stades larvaires, un stade nymphe et l’adulte. Sous les climats tempérés de l’hémisphère nord, les premiers adultes apparaissent vers le mois de mai. Ils mesurent environ 7 à 10 mm, sont marron-noir et ont des taches jaunes sur le dos. Leurs élytres sont volumineux et soudés au corps. Par conséquent, l’otiorhynque de la vigne ne peut pas voler et se déplace en marchant. Ce sont des insectes strictement nocturnes : ils se cachent la journée. On les retrouve souvent entre la terre et la paroi des pots, sous les mottes, dans la végétation, sous des planches, etc.

En climat tempéré les petits œufs ronds (0,7 mm de diamètre) et blancs sont pondus de début juillet à fin octobre environ. Les larves ont le corps blanc translucide à rosâtre et la tête marron-rougeâtre. Ces larves vivent dans la zone racinaire et se nourrissent des racines. Elles sont apodes et mesurent au départ environ 1 mm, pour atteindre ensuite 12 mm environ. Elles s’enroulent souvent en forme de C lorsqu’elles sont dérangées. Le corps est recouvert de poils recourbés, durs, blancs ou marron clair. L’hivernation a lieu au stade larvaire, en général aux stades intermédiaires . Dès que la température s’élève, les larves redeviennent actives. À la fin de leur développement, elles se nymphosent au printemps dans le sol, à une profondeur variant entre 2 et 20 cm. Les nymphes sont blanches ou couleur crème et mesurent entre 7 et 10 mm. À l’extérieur, on observe une seule génération par an. Une population d’otiorhynques de la vigne est constituée entièrement de femelles et la reproduction est parthénogénétique.

Étant donné que les otiorhynques de la vigne ne peuvent pas voler, leur capacité de dispersion est limitée en comparaison à un grand nombre d’autres insectes. Une dispersion sur des distances plus longues se produit habituellement par le biais de matériel végétal infesté. L’Otiorhynchus sulcatus étant parthénogénétique, une seule femelle suffit pour engendrer une nouvelle population.

About Black vine weevil

Play

Comment vous débarrasser de l’otiorhynque ?