Coccus hesperidum

Pou des Hespérides

Généralités

Le pou des Hespérides Coccus hesperidum est très commun dans les régions tropicales et subtropicales, et c’est un ravageur courant des cultures sous serre dans le monde entier. Il occupe une large gamme de plantes hôtes, y compris des cultures fruitières subtropicales et les cultures ornementales, comme les scheffleras, les ficus, les hibiscus, les lauriers-roses, les palmiers, les fougères et les orchidées.

Cycle de développement et caractéristiques du pou des Hespérides

La carapace de la femelle, généralement de forme ovale, est plate, mesure 3 à 4 mm de long, est jaune-vert ou gris clair avec des taches marron foncé. Sa couleur fonce avec l’âge de la femelle. La taille, la forme et les caractères morphologiques de la femelle varient également selon la plante hôte. Le centre de la carapace est toujours plus foncé que les bords. 

Les femelles se reproduisent de façon parthénogénétique (sans accouplement). Il pourrait sembler qu’elles portent leur progéniture, mais en fait les premiers stades larvaires émergent des œufs sous la carapace de la mère.

Les larves mobiles, roses, sont actives pendant deux à trois jours et se dispersent localement avant de s’installer. Une fois fixées, leur couleur change pour un marron clair transparent et les larves commencent à se nourrir.