Popillia japonica

Scarabée japonais

Généralités

Le scarabée japonais, Popillia japonica, est originaire d’Asie du Nord-est. Il a été observé la première fois aux États-Unis il y a plus de 100 ans. Bien qu’il ne soit pas considéré comme un ravageur au Japon, la présence importante de gazon et l’absence d’ennemis naturels permettent aux populations d’augmenter rapidement et de se répandre régulièrement aux États-Unis. En Europe, le Popillia japonica a été signalé pour la première fois au nord de l’Italie en 2014 où des mesures de contrôle officielles ont été prises pour éviter toute propagation supplémentaire. Le scarabée japonais est sur la liste A2 de l’Organisation européenne et méditerranéenne pour la protection des plantes (OEPP). Pour éviter sa propagation en Europe, sa présence en dehors de la zone connue en Italie doit être signalée aux autorités nationales de protection des plantes.

Cycle de développement et caractères morphologiques du scarabée japonais

Les œufs fraîchement éclos du scarabée japonais mesurent environ 1,5 mm de long, ils sont de forme allongée et blanc perle. Ils absorbent l’eau du sol, deviennent sphériques et doublent quasiment leur taille en l’espace d'une semaine. L’embryon en développement est visible dans les œufs proches de l’éclosion.

Les larves de Popillia japonica sont les vers typiques des scarabées. La tête est brun jaunâtre avec de puissantes mandibules de couleur foncée. Les vers prennent une position typique en forme de C dans le sol.

Les vers fraîchement éclos mesurent environ 1,5 mm de long et sont blanc translucide. L’insecte passe par trois stades larvaires. Les premier et deuxième stades atteignent une longueur respective d’environ 11 et 19 mm, alors que le troisième stade arrivé à maturité mesure en moyenne 32 mm.

Lorsque leur développement est terminé, les vers arrêtent de se nourrir et se transforment en une prénymphe pâle quelque peu ratatinée. La transformation de la prénymphe en nymphe se déroule dans un cocon de terre formée par la larve arrivée à maturité. La nymphe, qui mesure environ 14 mm de long et 7 mm de large, ressemble au scarabée adulte, sauf que les ailes et les autres appendices sont étroitement repliés sur le corps. Sa couleur est crème pâle dans un premier temps, et petit à petit, elle fonce et prend finalement la couleur vert métallique de l’adulte.

L’adulte est un beau scarabée largement ovale, de 8 à 11 mm de long et d’environ 5 à 7 mm de large. Les femelles sont généralement légèrement plus grosses que les mâles. La tête et le corps sont vert métallique foncé et les pattes sont vert cuivre plus foncé.

Les larves (principalement du troisième stade) hivernent dans un cocon de terre, à environ 15-20 cm de profondeur dans le sol. Au début du printemps, lorsque les températures du sol augmentent, les vers se rapprochent de la surface et recommencent à se nourrir des racines de la plante situées entre 2,5 à 5 cm de profondeur. La nymphose a généralement lieu au bout de 4 à 6 semaines et les adultes émergent de mi-mai à mi-juillet en fonction de la latitude.

L’accouplement a lieu peu de temps après l’émergence, et la ponte des œufs suit rapidement. La durée de vie moyenne d’une femelle est de 30 à 45 jours, pendant lesquels elle peut pondre 40 à 60 œufs. Les œufs éclosent en 2 semaines environ, et les jeunes larves commencent à se nourrir des fines racines et des matières organiques. Elles muent et deviennent des larves de deuxième stade après 2 à 3 semaines, et des larves de troisième stade au bout de 3 à 4 semaines supplémentaires. Elles continuent de se nourrir jusqu'à la fin de l’automne, lorsque les vers s’enfoncent un peu plus dans le sol en réaction à la chute des températures.