Ostrinia nubilalis

Pyrale du maïs

Généralités

La pyrale du maïs (Ostrinia nubilalis) est un ravageur sérieux du maïs, mais elle peut aussi parfois s'attaquer aux pommiers, framboisiers, poivrons et à d’autres plantes. Elle est présente en Europe, en Afrique du Nord et en Amérique du Nord où elle a été introduite.

Cycle de développement et caractères morphologiques de la pyrale du maïs

Les adultes mesurent 22 à 32 mm d’envergure, leurs ailes antérieures sont jaunâtre pâle à marron olive avec des marques gris violacé irrégulières. Les ailes postérieures sont gris clair avec des marques plus foncées.

Les œufs sont presque plats, d’environ 1 mm de diamètre et blancs juste après la ponte, ils deviennent jaunes par la suite. La tête noire de la larve peut être distinguée juste avant l’éclosion. Les œufs sont pondus en groupes et superposés comme des tuiles sur un toit. La quantité moyenne d'œufs par groupe s’élève à 30.

Les larves mesurent jusqu'à 25 mm de long, leur corps est marron violacé pâle à brunâtre avec des points foncés et un centre pâle à la base des poils. La tête est marron à noir brunâtre. La nymphe est brun rougeâtre clair à foncé et mesure jusqu’à 2 cm de long.

 

En Europe, les adultes apparaissent en juin. Ils pondent leurs œufs principalement sur la face inférieure des feuilles. Les larves commencent par se nourrir sur les feuilles, puis par la suite, elles creusent dans la partie supérieure des pieds de maïs. Plus tard, les larves de deuxième génération creusent des galeries dans les entrenœuds de la tige et produisent de nombreuses galeries. Les larves se nymphosent sur place dans les galeries ou dans le sol. Les larves arrivées à maturité hivernent dans leurs cocons dans du chaume, dans les tiges et les épis de maïs ou dans les plantes sauvages.