Spodoptera frugiperda

Légionnaire d’automne

Généralités

Le légionnaire d'automne est un ravageur polyphage indigène des Amériques. Récemment, il a également été signalé en Afrique. Les chenilles des légionnaires d'automne se nourrissent des feuilles, des tiges et des parties reproductrices de plus de 100 espèces de plantes causant des dégâts importants aux graminées, comme le maïs, le riz, le sorgho, la canne à sucre ainsi qu'aux autres cultures, dont le chou, la betterave, l'arachide, le soja, le luzerne, les oignons, le cotonnier, l'herbe des prés, le millet, la tomate, la pomme de terre et le coton.

Les légionnaires d'automne se dispersent généralement dans un rayon d'environ 500 km avant la ponte, ce qui est suffisant pour qu'ils passent d'habitats saisonniers secs à des habitats humides en Amérique centrale. Cela permet aux légionnaires d'automne de se disséminer rapidement sur de grandes superficies. Les adultes volent la nuit et sont attirés par les lumières, surtout celles qui ont une forte composante ultraviolette.

Cycle de développement du légionnaire d’automne

Les papillons adultes mesurent de 20 à 25 mm de long et ont une envergure de 32-38 mm. Ils sont nocturnes et plus actifs pendant les soirées chaudes et humides. Les femelles pondent leurs œufs en groupes de 150-200 et peuvent pondre jusqu'à 2 000 œufs au cours d'une vie. Les œufs sont blancs, rosâtres ou vert pâle et sphériques, et sont généralement pondus sur la face inférieure des feuilles. Les larves (chenilles) mesurent 30-40 mm de long. Elles ont six stades dont la couleur varie du fauve clair au vert et au noir. Elles ont une marque en forme de Y inversé blanc distinct sur le devant de la tête et quatre grandes taches sur la surface supérieure du dernier segment. Les nymphes sont brun rougeâtre et mesurent de 13 à 17 mm de long. Les œufs éclosent au bout de 3 à 5 jours. Au cours des 2 à 3 semaines suivantes, les larves passent par 5-6 stades larvaires et le stade nymphal prend 9-13 jours.